Les Mondes Perdus


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quête principale - chap 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dame Arianka
Soupir des Nains
Soupir des Nains
avatar

Féminin Nombre de messages : 1593
Localisation : Au Palais de Kyrona
Date d'inscription : 19/01/2009

Feuille de personnage
Nom: Arianka
Espèce: loup garou
Métier: Alchimiste

MessageSujet: Quête principale - chap 1   Lun 19 Avr - 16:15

Chapitre 1 - Le secret de la grotte

Petite précision avant de commencer. Je rappelle que les joueurs qui se sont engager à participer à la quête devront VRAIMENT venir jouer. Sinon, qu'ils ne s'étonnent pas que les personnages disparaissent de l'histoire.


Travignan vous a amenez directement dans la salle d'audience de la reine. Mais il ne perdit pas un seul instant a vous donner une explication et s'élança vers les portes massives pour porter secours à la monarque mourante. Les gardes postés devant les portes sursautèrent en voyant surgir de la salle le grand mage de la ville et ils le furent encore plus en découvrant votre groupe planté au milieu de la salle d'audience royale.

Le premier garde est un jeune homme qui se demandait comment est ce que vous êtes arrivés là. Le second garde portait une courte barbe noir, son regard trahissait ses années d'expériences dans le métier car il se remit très vite de sa surprise et prit les choses en main.

- Mesdames ! Messires ! Bienvenu au Palais de la reine Orénia.
Puisse les dieux vous remercier d'avoir agit si vite.


Tous deux effectuent un salue martial et vous laissant le passage libre.


**************************************

Pendant ce temps là, Travignan arriva devant la chambre de la reine à grand pas.

- Garde ! Laisse moi entrer. Je n'ai pas le temps de respecter le protocole.

Le garde s'effaça devant le mage qui entra dans la chambre de la reine comme une tornade. Dame Arianka se trouvait au chevet de la reine, épongeant son front luisant de sueur, preuve du combat qu'elle menait pour tenir en respect la mort qui la harcelait. La reine s'agitait sur sa couche de souffrance, assister par Dame Arianka qui la soutenait avec impuissance. Celle-ci plongea une nouvelle fois le linge qu'elle tenait, afin de renouveler la fraicheur qu'elle tentait de lui prodiguer. Dame Arianka, sans faillir, posa le linge rafraichit sur le front brulant du monarque de la ville.
Dans son coeur, elle n'avait qu'un seul souhait, le retour du mage pour briser le maléfice.

C'est à cet instant précis que Travignan arriva et le coeur de Dame Arianka retrouva l'espoir.

- Que les dieux soient remerciés. Vous voici enfin Travignan.
Je vous en pris, faite vite.


Travignan rejoignit le chevet de la reine souffrante, posa sa main sur son front et murmura l'incantation qui libéra la reine de sa torpeur. L'incantation finit, les yeux de la reine s'ouvrirent. Elle revient à elle, raviver par l'envie de pendre son assassin à une poutrelle.

-
Enfer et damnation !!!! Si j'attrape le mécréant qui a eu l'impudence d'espérer de ravir mon trône, je mettrais un point d'honneur de l'équarrir sur le champs.

Ce saut d'humeur surprit son assistance mais rassura Dame Arianka et Travignan sur la santé de leur souveraine.

- Votre majesté, bien que ce geste attire toute ma sympathie, je pense que le bon peuple s'inquièterait de ce style de supplice.

- Vous savez très bien que je ferai jamais ça en public. Mais je sais déjà dans quelle salle ce divertissement pourra se dérouler. Bien, ceci régler, revenons à ce qui nous intéresse.

- Votre altesse, vous venez tous juste de sortir d'une longue ... maladie. Prenez le temps de recouvrer vos forces afin d'être dans de meilleurs conditions pour appliquer vos projets.

- Il est vrai que je me sens encore un peu lasse mais le peuple doit voir que sa reine ne les a pas abandonné et que mes ennemis puissent voir leur méfait déjoué.

- Vous avez raison Majesté. Je suis sûr qu'une petite apparition fera du bien pour tous le monde.

La reine Orénia prit la main du mage dans la sienne et plongea son regard d'azur dans les siens.

- Merci du fond du coeur Travignan. Je craignais que les dieux ne vous ai rappelé à eux.
- Ce serai sous estimer les pouvoirs de votre dévoué serviteur, Reine Orénia.

Travignan s'inclina et posa un léger baiser sur le dos de la main de la reine.


***************************************

Depuis votre retour du sauvetage de Travignan, vous avez pu bénéficier de quelques jours de repos et profiter des joies et divertissements qu'offrait la ville d'Ustagh.

Pour ceux qui n'ont pas participer à la mini-quête, vous avez tout bonnement été convoqué par un messager à vous présenter au palais.

La reine se remit bien vite de son expérience et rappela tous les hommes et femmes qui avaient répondu à son appel, dans la salle d'audience royale.
C'est justement ici que vous vous tenez.
La reine Orénia se tourna vers le petit groupe de sauvetage qui ne contient plus que ...

- Mes chers amis, je vous remercie d'être parvenu à me ramener notre illustre mage et ami Travignan, juste à temps pour empêcher mon trépas. Pour cela, je tiens à vous donnez ce dont je vous ai promis.
Je vous offre 50 pièces d'or à chacun d'entre vous, ainsi qu'une pièce d'arme ou d'armure de votre choix.


Malheureusement nos problèmes eux ne peuvent attendre. Comme vous le savez déjà, des créatures apparaissent et attaquent mes sujets. De plus, des gens disparaissent sans laisser de trace et ceci de plus en plus fréquemment. Je ne vous le cache pas, je suis inquiète. Et le lugubre cri entendu dans les hauteurs de la montagne n'arrange rien.

La reine Orénia fit une pause stratégique afin que tous puissent bien assimiler la situation. Lorsqu'elle reprit la parole, une flamme de détermination brilla dans son regard.

- Mais je ne compte pas rester sans rien faire devant la souffrance de mon peuple. C'est pour cela que je compte sur vous pour m'aider dans cette tâche. Allez voir l'origine de cette détonation dans les montagnes et de ce cri. Travignan vous suivra pour vous guider et assister. Je me doute que votre route sera semer d'embuche mais d'après le récit que m'a fait Travignan sur certains d'entre vous, je sais que j'ai bien fais de faire appel à vos compétences.


********
M.J.: Les pièces ont été ajouté à votre bourses, pour les personnages qui ont jouer jusqu'au bout. La moitié de la récompense sera ajouté à la bourse des personnages qui ne sont pas allé jusqu'à la fin.

A présent, si vous avez des questions pour la reine ou Travignan, c'est le moment. Sinon, prenez la route pour la forêt d'Ulyar. D'ailleurs, certains connaissent déjà le chemin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpuisort
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 26/03/2010

Feuille de personnage
Nom: Alpuisort
Espèce: humain
Métier: Ranger

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Lun 19 Avr - 20:14

Depuis qu'il avait eu vent du rétablissement de la reine, Alpuisort s'impatientait de la rencontrer. Chaque jour passé sans apporter de nouvelles avait semblé s'allonger. Il en alla même jusqu'à croire qu'on l'avait oublié. Lorsque enfin le messager lui avait remis sa convocation, Alpuisort en avait été réjoui. Il avait même été à deux doigts de céder à son impatience, prêt à se mettre à courir comme un fou dans le palais pour rejoindre la salle d'audience. Mais le calme imposant de la bibliothèque dans laquelle il se trouvait alors l'avait rappeler à l'ordre.

Alpuisort se trouvait enfin dans la salle d'audience, au point de départ de sa nouvelle vie.
Il se trouvait au coté des aventuriers qui avaient déjà put faire leurs preuves et servir la reine. Ceux qui avaient réussit à trouver Travignan, le si puissant Mage. Il y avait de quoi être impressionné. Il en oublia presque l'étrange conversation qu'il avait surpris quelques instants plutôt. Et la majesté de la reine ne fit rien pour arranger les choses.
Lorsque la reine eu fini ses remerciements aux héros qui l'avaient sauvés et avait indiqué à tous ceux présents ce qu'elle attendait d'eux, Alpuisort s'avança d'un pas. N'étant pas aux faits des protocoles à suivre en face de la reine, il préféra suivre son instinct. Il mit alors un genoux à terre en signe de servitude et inclina la tête pour montrer son grand respect. Après quelques secondes il prit la parole sans y être invité mais ne se rendant pas compte que cela pouvait être malpoli.

"- Bonjour à vous Votre Majesté, je suis heureux de voir que votre santé se tient à merveille. Bonjour à Vous également Maitre Travignan, ravi de vous voir de retour parmi nous. J'ai tenu à prendre la parole pour avoir l'occasion de me présenter. Je suis Alpuisort, ancien élève de Maitre Almènde. Je viens à vous dans l'espoir de vous aider. Je suis donc ici pour vous prêter allégeance et demander la permission de rejoindre le groupe des valeureux qui vous ont déjà servis pour accomplir cette nouvelle tache."

Alpuisort, laissant alors le silence s'installer, n'osa même pas avaler sa salive qui dessècherait sa gorge, de peur de produire tout un vacarme.
Il attendit une quelconque réponse, se demandant s'il oserait poser la question qui le taraudait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldalotë
Echo des Anges
Echo des Anges
avatar

Féminin Nombre de messages : 2905
Age : 32
Date d'inscription : 16/04/2009

Feuille de personnage
Nom: Eldalotë
Espèce: elfe
Métier: Archer

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Mar 20 Avr - 22:10

Eldalotë était de retour à Üstagh depuis peu. Aller chercher Travignan n'avait pas été de tout repos, mais elle s'en était douté tou de suite.

Peu de ses compagnons initiaux avaient tenus bons, mais ça en avait valu la peine.

La Reine s'était bien remise, et elle s'attaquait à tous les problèmes du royaume de front.

*Quelle energie*

Bien qu'elle fut aidée par Travignan, Dame Arianka et sans doute quelques conseillers, la carrière de monarque est loin d'être une promenade de santé.

L'elfe profita de son retour sur la capitale pour se refaire une santé.
A l'aide de ses plantes, elle se fit des décoctions, et autres tisanes pour reprendre des forces, et soigner les diverses plaies et hématomes acquis un peu plus tôt.

N'étant pas très portée sur la foule et désirant retrouver son ami, elle avait commencé à préparer ses affaires pour reprendre la route quand elle fût rejointe par un messager royal.

*que se passe-t-il encore ?*

Elle lût le message et décida de se rendre à la convocation quelques jours plus tard, bien que perplexe.

*mon retour attendra bien quelques jours de plus*

Quand elle se rendit compte que le nombre de convoqué était assez nombreux et comprenait les compagnons quittés à peine plus tôt dans la semaine, elle commença à s'inquiéter. L'apparition de Travignan, de la Reine et leur parcours dans le Palais jusqu'à la salle des audiences confirma son malaise.

*il se passe quelque chose d'anormal, une nouvelle mission se profile*

Elle écouta la Reine et son Conseiller faire leur présentation, et constata, agréablement, qu'elle allait avoir l'occasion d'améliorer ses armes.

*je leur en toucherai un mot après la séance*

Une fois la présentation de la mission terminée, elle commença à réflechir à l'origine de ses terribles hurlements. Aussi l'elfe décida que ses retrouvailles pourraient attendre et se prépara mentalement.

*Il ne faut rien laisser au hasard*

Elle laissa les membres de l'assemblée prendre la parole, pour ceux qui le souhaitaient, sans réagir. Elle attendit la fin et profita que tout le monde sorte de la salle pour aller à la rencontre de Dame Arianka.

- Noble Dame, je vous salue. Si vous avez un peu de temps à me consacrer, j'aimerai vous toucher un mot. Je m'excuse par avance de vous déranger, me doutant que vous avez fort à faire mais la Reine semble pressée et je ne voudrais pas mettre la mission en retard. Comme vous le savez la Reine accorde à ceux qui sont aller chercher le Seigneur Travignan une arme ou une pièce d'armurerie. Je souhaiterai profiter de l'occasion pour négocier un carquois plus grand. Pensez vous pouvoir accéder à ma requête ?

L'elfe attendit la réponse de la Dame.

*Une fois cette formalité remplie, direction l'entrée de la forêt d'Ulyar*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shenosh
Murmure des Hommes
Murmure des Hommes
avatar

Masculin Nombre de messages : 896
Age : 32
Date d'inscription : 25/05/2009

Feuille de personnage
Nom: Shenosh
Espèce: angéade
Métier: Mage

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Mer 21 Avr - 14:27

Shenosh était en ville pour affaire. Il a tellement fréquenté les elfes qu'en fait le brouhaha des grandes cités le dérange rapidement. Il aime la solitude et ne prévient personne quand il voyage. Aussi fût il surpris de se voir abordé par un messager royal.

- Comment m'avez vous trouvé ? Qui a pu savoir que j'étais arrivé en ville ?

- Un homme peint de la sorte passe rarement inaperçu longtemps. Et dans la capitale, les langues se délient très rapidement, répondit gentillement le jeune homme chargé d'apporté la missive.

Shenosh sourit et se posa dans un coin tranquille près d'une fontaine pour lire le courrier.

*Convoqué. Je suis convoqué par la Reine elle-même ...*

Il était surpris. Au vu des rumeurs qui circulaient depuis quelques semaines il n'aurait jamais parié sur une convocation de la première Dame du royaume. Mais cela ne l'empêchera pas de s'y rendre.

***

Le jour de la convocation, il arriva tôt au Palais et se présenta. Il suivit en silence le déroulement de la matinée et sortit dans les premiers, une fois l'entretien terminé. Bien sur qu'il participerai. Sa dernière aventure digne de ce nom commençait à dater, et l'ennui pointait le bout de son nez.

*Et puis comme ça, j'aurais quelque chose de nouveau, et d'interessant, à raconter à ma soeur !*

Il sourit en pensant à la jeune femme.

*Depuis combien de temps ne l'ai-je pas vu ? des décennies sans doute ... le temps passe tellement ... bizarrement*

Il retourna à la pension où il avait loué une chambre. Il vérifia ses affaires.

*il ne me manque rien*

Il fit donc ses bagages, paya sa chambre et partit. En sortant par la porte principale, il aperçu une elfe qu'il avait déjà repéré dans le palais. Elle lui rappelait quelqu'un, une vieille elfe qu'il avait rencontré des années auparavant.

*Il faudra que je lui pose la question*

Comme elle rabattait la capuche sur sa tête, il la laissa aller à sa guise. Au détour d'un chemin, une foi sur que personne ne le regardait, il prit ses affaires devant lui, déploya ses ailes et s'envola très haut dans le ciel à une vitesse fulgurante. Une fois hors de vue, pour les elfes comme pour les vampires, il se dirigea vers la forêt d'Ulyar.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vemli
Murmure des Hommes
Murmure des Hommes
avatar

Masculin Nombre de messages : 564
Date d'inscription : 09/06/2009

Feuille de personnage
Nom: Vemli
Espèce: nain
Métier: Forgeron

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Mer 21 Avr - 14:35

*Ah, les grandes cités !*

Vemli était heureux d'arriver à Üstagh.

- Excusez moi mon brave, connaîtriez vous une auberge agréable où je pourrais séjourner quelques temps ?

Le garde à l'entrée baissa les yeux et le regarda un instant, puis lui répondit

- prenez la deuxième rue à droite, et après le marchand de viande tournez à gauche, vous trouverez une petite place assez animée, il y a 2 auberges qui ne sont pas pleines, je vous laisse le choix quand à celle qui vousconviendra.

Vemli sourit, le remercia et le salua en reprenant sa route.

- Alors, quatrième gauche ... Euh, mais non ! Suis-je bête ? Deuxième à droite !

Il s'engouffra alors dans la bonne rue et suivit à la lettre les indications du garde. Il mit moins de 20 minutes pour trouver la placette en question et entra dans la première auberge. Il s'inscrit au registre, fit mettre sa ponette dans l'écurie attenante et prit une chambre dans laquelle il déposa ses affaires, puis redescendit à l'accueil.
Il se renseigna sur les différents quartiers de la ville, puis parti à l'aventure dans cette capitale chargée. Il fit le tour des armuriers et herboristes, il trouva le marché aux fruits et légumes, pas très loin du marché au fleurs d'ailleurs.

Il rencontra du monde, discuta affaires avec certains et rentra à l'auberge du 'Nain Visible'.

A l'entrée, le concierge l'arrêta pour l'informer qu'un messager désirait lui parler. Il conduisit Vemli jusqu'à une petite salle. Le messager prit la parole sitôt le nain entré.

- Bonjour Seigneur Vemli, j'ai à vous remettre cette missive royale.

Il joignit le geste à la parole et lui tendit le pli. Vemli le saisie et l'ouvrit pour prendre connaissance des intentions du Palais. Il fût surpris de se savoir convoqué au Palais pour le lendemain. Il prévint le messager qu'il serait présent à cette réunion.

***
Lors de son arrivée au Palais, Vemli a été très surpris par les dimensions des salles et autres couloirs qu'on le fit emprunter. Il dut trottiner à plusieurs moment pour suivre le mouvement.

*être nain n'est pas tous les jours évident. La moindre des choses quand on en invite un c'est de se mettre à son niveau. Question de respect*

Il mourrait d'envie de râler mais le cadre imposant l'en dissuadait.

*je ne vais tout de même pas faire honte à mon peuple, lui qui subit déjà tant de brimades ne mérite pas ça, mais si l'occasion se présente ...*

Il suivi le groupe de personnes qui étaient convoquées en même temps que lui. Lorsqu'il entra dans la salle il dut jouer des coudes pour être à l'avant du groupe et voir ses interlocuteurs. Pendant tout le temps que la présentation de la mission dura il observa la salle, la Reine, Travignan et les autres.

Il repéra tout de suite les elfes.
*peuh*

Les vampires
*brrrr*

Les humains
*...*

*il semblerai que je sois le seul de ma race*

En réalisant cela, il se sentit empli d'une grande fierté.

*tous ont besoin d'être plusieurs pour remplir la fonction, je n'ai besoin que de moi même pour être leur équivalent*

Il se mit à sourire, juste pour lui même ... et sa fierté !

Une fois les présentations finies et les doléances bouclées, il suivit à nouveau le flot et sortit de la pièce. Il se dirigea ensuite vers la sortie du Palais.

De là, il regagna son auberge et demanda au concierge qu'on lui prépare sa note et sa ponette. Il partit faire un tour en ville du coté des marchands et se prépara un petit paquetage pour ses repas. Quand il arriva au 'Nain Visible', l'après midi était déjà avancé. Il fit ses paquets au plus vite, sans rien oublier et régla sa chambre. Dehors, Mag attendait bien sagement, sellée et prête à partir. Il attacha ses affaires à l'arrière de la selle, attrapa les rênes dans une main et se mit en marche.

- Viens ma belle, il est mal vu de chevaucher en ville. Je monterai tout à l'heure.

Le soleil était haut dans le ciel quand il arriva à la porte qu'il avait passé dans l'autre sens la veille à peine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théothiel
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 28/03/2010

Feuille de personnage
Nom: Théothiel
Espèce: humain
Métier: Mercenaire

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Mer 21 Avr - 15:34

C'était un soir, à une heure tardive. Théothiel était assis dans un coin de la taverne, ayant fait en sorte de trouver une place dans l'ombre. Il n'y avait pas beaucoup de monde, juste une table près du contoire était occupée par des manants plus îvres les uns que les autres.

Théothiel, lui, sirotait une pinte de bierre en pensant à son avenir, qu'allait-il faire, qu'allait-il devenir ? Il poussa un profond soupir, espérant que les réponses à ces deux questions allaient lui apparaitrent dans la moussse blanche de sa bierre.

Il jeta un regard au dehors par une petite fenêtre. Les étoiles étaient nombreuses dans le ciel et la lune timide était clair. Il se fait tard se dit-il. A ce moment un homme fît irruption dans la taverne, il était habillé d'une cape noire et portait une dague sur son ceinturon. Théothiel s'émitoufla un peu plus et entra dans une pénombre totale, s'imaginant que l'homme avait un quelconque rapport avec son père. L'étranger parlait à présent au tarvernier, celui-ci fît signe du doigt en direction de Théothiel, sa respiration était saccadée, il porta sa main à la garde de son épée. L'étranger arriva au niveau du jeune homme.

"-Théothiel ? Fils de...

-...Que lui voulez-vous ?

-Hum, et bien c'est à dire que cela ne regarde que lui mon ami"

Voyant le ton haut perché de l'homme et sa stature, il en conclua qu'il n'était pas dangereux.

"- Je suis Théothiel, que me voulez-vous ?

- Ce n'est pas que je doute de votre identidé mon ami, mais le protocole m'oblige à le vérifier...

-...Et comment"

L'homme en avait assez d'être interrompu sans arrêt.

"- Une question fera l'affaire, le nom de votre père ?

-Ybérad mais il est mort.

-Pardon ?

-Ne vous occupez point de cela, de quoi s'agit-il ?"

Biensûr son père n'était pas mort, du moins pas au sens littéral du terme, mais juste pour Théothiel. Visiblement légèrement troublé, l'homme lui répondit.

"- Voilà, je suis un messager du Palais, et mon ordre de mission m'indique qu'il faut que je vous communique une lettre. Je n'en sais pas plus, ma mission s'arrête là, elle est très controllée vous savez, donc par déduction cette lettre doit être très importante, peut être de la reine elle même, enfin... Bon, il me tarde, je dois vous quitter mon ami."

Le messager s'en alla dans un bruissement de cape, laissant Théothiel seul avec la lettre et ses questions.

C'est ainsi que Théothiel se retrouva au Palais, en effet la lettre apportée par le messager était une convocation par la reine. Le jeune homme avait été heureux de voir que malgré le conflit qui l'opposait à son père, les relations qu'il était parvenue à se faire étant enfant n'avait pas été touchées.

Cependant ce sentiment de joie avait fait place à une forte tristesse et à une morosité perpetuelle. En effet, il avait avait appris que la reine était souffrante. Il devait être le seul du royaume à ne pas le savoir et cela s'expliquait par le fait qu'il vivait à l'écart du monde à cause de sa fuite.

Il appris également que Travignan, le grand mage, devait la soigner de cette malédiction qui faisait tant souffrir la reine. Théothiel était confiant et rassuré, Travignan était une valeur sure à ses yeux, il n'échouait jamais rien.

Le jeune homme était à présent accoudé contre un mur de la salle d'audience. Il prît le temps de dévisager chaque autres incvités, parvenant à découvrir le caratère de chacun. Un peu plus tard Travignan traversa la pièce et par un moyen inconnu au jeune homme, soigna la souveraine. La vitesse de cet acte fît de ce moment, un moment spéctaculaire et émouvant. La reine criait, de colère mais aussi de soulagement sans doûte. Théothiel sentît l'adrenaline monté légèrement en lui. Enfin se dit-il.

Cependant le spectacle qui s'offrait à présent devant ses yeux le dégoûtait quelque peu. Un des convives venait de poser genoux à terre en s'octroyant la parole, faisant ses propres louanges pour approcher les rangs important, du moins c'était le ressentie de Théothiel. Biensûr lui aussi avait plus que jamais envie de servir pour le royaume mais il voulait en faire part aux personnes concernées en toute discrètion. De plus s'il avait était convoqué ici, c'est bien qu'on attendait quelque chose de lui, et cela ne lui posait aucun soucis au contraire, Théothiel y répondrait avec motivation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gildianel
Soupir des Nains
Soupir des Nains
avatar

Féminin Nombre de messages : 1127
Age : 29
Localisation : dans la lune
Date d'inscription : 08/10/2009

Feuille de personnage
Nom: Gildianel
Espèce: elfe
Métier: Prêtre

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Mer 21 Avr - 23:44

Après avoir ramené Travignan, et une fois que celui-ci eut soigné la reine Orénia, Gildianel s'attendait à ce qu'on leur demande autre chose. Après tout, elle ne s'était pas réveillée de son long sommeil simplement pour aller chercher un mage pour qu'il soigne une humaine qui de toute façon mourrait de vieillesse bien vite, du moins à l'échelle de l'elfe. Elle ne s'attendait par contre pas à ce qu'on lui laisse quelques jours de repos et de liberté. Gildianel avait perdu l'habitude des divertissements, et elle n'avait absolument pas besoin de repos - était-ce parce qu'elle était une elfe? ou parce qu'elle venait de dormir plusieurs siècles?- elle entrevit pourtant une bonne façon d'occuper son temps en attendant qu'on les convoque à nouveau.
Elle regagna immédiatement le temple de Gwennvedia, un bâtiment paisible perdu au milieu d'un grand parc. Elle avait perdu l'habitude de tels rassemblements de population, et avait besoin de calme.
De plus le parc du temple lui fournirait de nombreuse plantes et elle pourrait constituer des réserves pour plus tard. Enfin, et surtout, elle pourrait renouer avec sa déesse.

C'est là qu'un messager de la reine la trouva quelques jours plus tard. Gildianel se tenait à genou au milieu d'un petit groupe de novices et leur expliquait commun utiliser la bénédiction de la déesse pour accélérer la croissance des plantes. Quand elle aperçut le messager, elle se releva et s'écarta du petit groupe. Elle ne prêta aucune attention aux taches d'herbes sur sa robe:


-Vous me cherchez?

- La reine requiert votre présence au palais Dame

Le garde n'avait pas l'air très à l'aise. Gildianel lui sourit distraitement, épousseta sa robe et annonça:

-Eh bien allons-y! Ne faisons pas attendre Sa Majesté!

Une fois dans la salle d'audience, elle retrouva le petit groupe avec qui elle avait sauvé Travignan, plus quelques autres personnes. Elle écouta avec soin le discour de la reine, qui se remettait vraiment bien et reprenait ses tâches avec vigueur.

*Bien, donc avant de partir pour la forêt d'Ulyar, je peux choisir une amre ou une pièce d'armure... mes armes me conviennent pour l'instant... par contre, je crios qu'un nouveau plastron ne serait pas de trop...

L'elfe salua gravement la reine et ses conseillers, et se dirigea vers l'armurerie du château. Là, il fallut un certain temps pour faire comprendre au maître-forgeron ce qu'elle cherchait, et pour qu'il lui trouve enfin une cotte de mailles légère adaptée à sa taille et à un long voyage. Munie de cette nouvelle protection, Gildianel regagna le temple, prit sa besace qui contenait quelques provisions et plusieurs plantes, alla prier un court instant devant l'autel, et se mit bravement en route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mejaï
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Féminin Nombre de messages : 191
Localisation : Dans ton dos
Date d'inscription : 16/12/2009

Feuille de personnage
Nom: Mejaï
Espèce: humain
Métier: Voleur

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Jeu 22 Avr - 0:32

Depuis l'arrivée du groupe à Ustagh, Mejaï redoublait de prudence, Elle avait resserré sa cape autour d'elle et en avait coiffé la capuche dès qu'ils avaient franchi les portes de la ville, et c'est à peine si elle avait daigné se découvrir entrant dans le palais.
La petite voleuse avait parue contrariée en apprenant qu'ils auraient quelques jours de repos. Elle serait volontiers partie de la ville aussi vite qu'elle y était arrivée.
Quand on les laissa quitter le palais, elle rabattit à nouveau sa capuche sous son visage et s'engagea rapidement dans les rues voisines. En quelques secondes à peine, elle avait perdu de vue le palais.
Mejaï se retrouva bien vite dans les quartiers pauvres de la ville. Sa démarche était furtive, comme si elle ne voulait pas être vue. Elle marchait, les sens en éveil, et la main refermée sur sa dague.
Elle avait raison de se méfier ainsi, dans ces lieux mal famés, un "accident" était si vite arrivé! Mais elle n'avait pas le choix. Sa bourse ne lui permettait pas de s'installer dans une auberge digne de ce nom, et même si ça avait été le cas, elle aurait signé son arrêt de mort en faisant une telle chose. Vozlac avait mis sa tête à prix, elle ne serait en sécurité nulle part tant qu'elle ne l'aurait pas remboursé, et elle ne pourrait le rembourser que quand elle aurait touché la récompense promise par Dame Arianka.
En attendant, Mejaï atteignait le seul endroit où elle pourrait dormir à peu près tranquille. C'était une boutique miteuse, à mi-chemin entre l'apothicairerie et le stand de magie d'un charlatan, mais tout le monde, même Vozlac et ses sbires craignait son propriétaire.
Mejaï frappa à la porte close, trois coups espacés, puis trois autres rapprochés. Puis elle murmura :


-C'est moi Loriam, ouvre vite!

La porte s'ouvrit sur un vieil homme qui la laissa passer et referma immédiatement.
Mejaï attendit là qu'on l'appelle au palais. Elle trouva dans la boutique de quoi remplir ses fioles de poison, puis s'allongea et dormit pendant trente-six heures d'affilées.
Enfin, le message du palais arriva, sous la forme d'un pigeon voyageur, ce que Mejaï avait demandé pour éviter de compromettre son hôte.
Avant de partir, et malgré les protestations du vieil hommes, elle lui laissa 10 pièces de cuivre, à peu près tout ce qui lui restait.


-Pour les poisons... et pour tous les risques que tu prends pour moi!

Mejaï refit en sens inverse son périple jusqu'au palais. Elle y arriva sans encombres, à son grand soulagement.
Elle assista avec plusieurs autres au discours de la reine.
Pour elle, ce n'était rien de plus qu'un nouveau contrat. Elle ne voyait rien de sacré ou de patriotique dans la mission qui leur était confiée. Elle scruta les gens qui l'entouraient. Elle avait déjà pu en juger certains pendant le sauvetage du mage -même si sauvetage n'était peut-être pas le mot juste. Pour les autres, elle attendait de voir.
Finalement elle empocha sa récompense et s'enquit poliment :



-Me serait-il possible d'avoir une nouvelle dague? La mienne commence à se faire vieille...

Munie de sa nouvelle arme, qu'elle avait voulue légère, mais plus longue que l'ancienne, Mejaï se hâta vers une destination redoutée : l'antre de Vozlac. Elle marchait encore et toujours avec la capuche rabattue sur son visage. Elle arriva en vue du garde qui gardait la porte du truand -en somnolant sur sa lance- et avança vers lui d'un pas decidé. Le colosse ne réagit que quand elle se planta devant lui et rejeta sa capuche en arrière.

-Je veux voir ton chef! Tout de suite!

Un ton autoritaire et assuré était la meilleure des protections. La petite voleuse fut conduite devant Vozlac, qui s'étrangla en la voyant:

-Toi... Tu... Tu...!!!

-Du calme grand pacha! Je suis venue payer ma dette! voila les 10 pièces d'or que je te devais, plus deux pour te remercier de ta patience.

-Ah! Tu ne manques pas d'air gamine! Beaucoup sont morts pour bien moins que ça! Mais ton audace me plait... rassure-moi juste... cet argent, il ne vient pas de mes coffres?

-Non Vozlac, aussi surprenant que cela paraisse, j'apprends de mes erreurs, je ne toucherais plus à ton bien... Puis-je espérer quitter cette pièce lavée de toute accusation et de toute menace?

- Oui oui! Tu as payé ta dette, tu ne me dois plus rien! Que tous ici entendent et respectent mes mots, et les fassent entendre et respecter au-dehors!


Rassurée sur ce point, Mejaï quitta les voleurs et quitta la ville. Elle avait toujours eu l'habitude de voyager léger, et elle portait sur elle tout ce dont elle pourrait avoir besoin.

*******
M.J.: - 10 PC décompté de ton argent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Travignan
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Nom: Travignan
Espèce: humain
Métier: Mage

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Dim 25 Avr - 16:45

Le mage se tenait sur la gauche de la reine et profitait de son discours pour regarder la petite assemblée qui se tenait devant eux. Comme à son habitude, la reine Orénia entra tout de suite dans le vif du sujet. D'une manière brusque certes, mais la situation l'exigeait. Lorsque sa majesté eu fini son discours, un jeune homme s'avança hardiment devant la reine en mettant un genoux en terre. Attitude auquel Travignan ne s'attendait pas de la part de ces gens. Mais en faisant cela, il marqua des points auprès de la reine.

Lorsque Travignan entendit le nom de l'ancien maître du jeune homme, il fut surprit qu'un ancien élève de sa promotion et plus particulièrement celui-ci, soit encore en vie. Un fin sourire étira rapidement ses lèvres lorsqu'il se remémora une frasque commune lors de leur apprentissage.

*Almènde, vieil ours mal léché. Je vois que tu as encore la peau dure et le coeur tendre.*

Il pouvait sentir au travers du jeune homme une aura de magie qui commençait seulement à se dessiner.

*Sans aucun doute, si il continue dans cette voix, il fera de grande chose. Encore faut il qu'Almènde ne lui ai pas trop bourré le crâne de certaines théories futiles.*

Il laissa le soin à la reine de répondre la première à la déclaration du jeune homme.

- Alpuisort. J'apprécie ta sollicitude et ton engagement auprès d'Usgath. Tu as donc ma permission pour prendre part à cette mission.

Travignan continua d'observer Alpuisort avant de reporter son attention sur les autres personnes qui n'avait pas participer à ce "sauvetage". Si le mot ai encore un sens maintenant. Tout semblait lui indiquer que les traitres n'avaient pas encore infiltrer la troupe qui partait en mission.

- Bien. Certaines affaires requiert ma présence. Je vous laisse donc effectuer vos préparations pour mener à bien cette mission. Dame Arianka a toute ma confiance et s'occupera de ceci en mon nom.
Que les dieux veillent sur vous.


La reine sortit de la salle par une petite porte situé sur le côté de la pièce, tandis que Dame Arianka s'avança vers son auditoire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame Arianka
Soupir des Nains
Soupir des Nains
avatar

Féminin Nombre de messages : 1593
Localisation : Au Palais de Kyrona
Date d'inscription : 19/01/2009

Feuille de personnage
Nom: Arianka
Espèce: loup garou
Métier: Alchimiste

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Dim 25 Avr - 16:48

La reine sortit de la salle par une petite porte situé sur le côté de la pièce, tandis que Dame Arianka s'avança vers son auditoire.

- Je ne vous retiendrai pas longtemps. Je tenais à vous remerciez d'être venu ici. Lorsque vous serez prêt, regrouperez-vous à l'embouchure du pont pour partir en mission.
Sachez que j'essayerai de vous aidez autant que je le pourrai. Je vous laisse à présent.


Prenant ainsi congé de tous, elle s'approcha de Travignan pour discuter de quelques points particuliers, lorsque Eldalotë l'arrêta pour présenter sa requête.

- Bien entendu Eldalotë.

Elle se tourna vers un page qui la suivait depuis le début de l'audience et lui tendit un petit parchemin, qu'elle donna à l'archère elfique.

- Prend ceci. Cette missive vous permettra d'acquérir le carquois que vous désirez auprès de l'artisan de votre choix. Et si l'un d'entre eux tente de vous faire payer quoique ce soit, rappellez lui que les voleurs sont passible de la corde lorsque sa majesté est de bonne humeur.


Un sourire maligne étira les lèvres de la première conseillère de la reine.

- Je vous souhaite bon courage, Dame Eldalotë.

Dame Arianka voulut rejoindre le mage à la barbe blanche mais il était déjà en grande conversation avec l'un des membres de l'équipe de l'expédition.

*Et bien tant pis. Je remettrais ceci à plus tard. *

A son tour, elle sortit de la salle d'audience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldalotë
Echo des Anges
Echo des Anges
avatar

Féminin Nombre de messages : 2905
Age : 32
Date d'inscription : 16/04/2009

Feuille de personnage
Nom: Eldalotë
Espèce: elfe
Métier: Archer

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Dim 25 Avr - 16:58

Eldalotë sourit à la remarque de la Dame.

*Son parlé est aussi franc que les rumeurs le prétendent !*

Elle attrapa le parchemin qu'Arianka lui tendit et la salua avec une grande révérence.

- Je vous remercie Madame. Et je veillerai à ce que l'artisan choisit remplisse son rôle sans menace.

L'elfe laissa Dame Arianka retourner à ses occupations et se dirigea vers la sortie du palais.

Une fois dehors, elle suivit l'artère principale, et bifurqua vers le quartier des travailleurs de cuir. Elle entra dans une échoppe qu'elle connaissait bien et salua le marchand. Elle lui présenta le pli récupérer un peu plus tôt et lui exposa ce qu'elle désirait.

Le Marchand lui proposa alors 2 carquois qui étaient adaptés à la taille de ses flèches. Un en cuir rouge rigide qui pouvait en contenir 32 et un en cuir noir plus souple et un peu plus petit.

Bien qu'il ne puisse que contenir que 30 flèches, par rapport au premier, elle choisit le second en cuir noir.

*C'est déjà 5 de plus que le mien*

Elle récupéra ainsi son nouveau carquois et vendit l'ancien en marchand. Comme il était très bien entretenu elle en tirant quelques pièces, et sortit.

* Maintenant des flèches*

Elle s'engouffra dans la rue adjacente et alla voir un armurier, elle lui présenta une des ses flèches et lui demanda ce qu'il avait en équivalent.
L'armurier, habitué aux armes elfiques, lui proposa des flèches qui étaient tout à fait convenable.

Avec l'argent de la vente de son carquois, elle paya donc les nouvelles flèches qui lui manquait pour le remplir.

Pour les enchanter, elle verrait plus tard.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpuisort
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 26/03/2010

Feuille de personnage
Nom: Alpuisort
Espèce: humain
Métier: Ranger

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Lun 26 Avr - 9:58

Alpuisort fut heureux des paroles de la reine et son objectif avais été atteint : avoir pu se présenter directement. Lorsque la reine se mit en mouvement pour quitter la pièce Alpuisort se leva et la salua d'un hochement de tête qu'elle ne vit surement pas. Dame Arianka prit alors la parole, il voulut saluer également mais lorsqu'elle s'adressa directement à l'elfe nommée Eldalotë, il trouva plus sage de faire un pas en arrière pour se mettre au même niveau que le reste du groupe. Il se dit que le temps n'était plus aux salutations lorsque la dame Arianka et certains membres du groupe quittèrent déjà la salle d'audience pour allez rejoindre le point de rendez-vous. Les présentations se feraient donc sur le tas. Cela ne gênait en rien Alpuisort qui, après sa retraite en forêt, ne sentait plus vraiment aux faits des protocoles sociaux.
Toutefois il remarqua que Travignan était resté dans la salle et se rappela qu'il l'avait observé lorsqu'il c'était présenté à la reine. De plus Alpuisort avait toujours en tête certaines interrogations qu'il voulait éclaircir au plus vite. Cela n'avait peut être aucune importance mais une certaine impression l'empêchait d'oublier tout bonnement ses interrogations.
Il s'approcha alors du grand mage. Arrivé devant lui il inclina le buste en signe de salut puis pris la parole:

"- Maitre Travigan je tenais à vous saluer. Il me faut aussi vous donnez les salutations de mon ancien maitre, Almènde, bien qu'il n'est pas dit les chose de la même manière mais avec des termes plus imagés, mais vous le connaissez d'après lui, vous devez donc savoir que j'en ai tiré l'essentiel."

De parler de son maitre et de s'en rappeler ainsi fit naitre un sourire sur le visage d'Alpuisort.
Il continua sur sa lancée.

"-Je me présente à vous également en vous signifiant que je suis et reste toujours en quête de savoir sur la magie et serait prêt à accepter toute apprentissage qui me serait lieu d'être donné."

Il était en face d'un des plus grand mage de son temps, peut être était-il osé d'en demander un certain enseignement aussi directement et sans avoir fait ses preuves mais comme aimait dire son ancien maitre : "qui ne tente rien n'a rien".
Après une légère hésitation mais aux vues de la stature "accueillante" du Maitre Mage, Alpuisort osa poser sa question.

"-Pardonnez moi mais je voulais aussi en profiter pour vous poser une certaine question qui n'aurait rien à voir avec tout le reste mais qui m'intrigue quelque peu, je me permet donc et n'hésitez pas à me signifier votre désapprobation si tel est le cas. Connaitriez vous un certain Kogan ?"

Alpuisort attendit alors les réponses de Travignan, se demandant s'il n'avait pas était plus bavard qu'il n'aurait dut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Travignan
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Nom: Travignan
Espèce: humain
Métier: Mage

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Jeu 29 Avr - 15:13

Alors que Travignan prit congé de son interlocuteur, le jeune Alpuisort vient à lui afin de lui transmettre les salutations de son ancien maître, mais en des termes plus civilisés.

- En effet. Almènde est quelqu'un d'un peu rustre mais c'est un ami sincère.

Citation :
"-Je me présente à vous également en vous signifiant que je suis et reste toujours en quête de savoir sur la magie et serait prêt à accepter toute apprentissage qui me serait lieu d'être donné."

"-Pardonnez moi mais je voulais aussi en profiter pour vous poser une certaine question qui n'aurait rien à voir avec tout le reste mais qui m'intrigue quelque peu, je me permet donc et n'hésitez pas à me signifier votre désapprobation si tel est le cas. Connaitriez vous un certain Kogan ?"


Travignan n'était pas en quête d'un apprentis et il ne savait pas s'il aurait le temps pour ça. Mais ce jeune homme était l'élève de son ami, peut être qu'il fera une exception pour lui. Il fut surprit de sa question concernant ce personnage.

- Il est toujours agréable de voir encore des jeunes gens qui se passionnent pour ce domaine. Mais dis moi, quelle discipline t'attire le plus ? L'élémentaire ? La lumière ? Ou peut être le psychique ?
Pour ce qui est de Kogan ...


Il posa sa main sur l'épaule du jeune homme et tous deux s'éloignèrent un peu des personnes qui étaient encore présent dans la pièce.

- C'est un membre de la cour royale. Le Baron Kogan de Salek, une puissante et ancienne famille ayant un lien de parenté avec la famille de la reine, à ce qu'il parait. Mais je te préviens que ce n'est pas une personne que l'on peut qualifier de sympathique. Loin de là même. Depuis toujours cette famille aspire au pouvoir et ce n'est un secret pour personne. Pourquoi t'intéresse tu au baron de Salek ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narym Dal' Kashir
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 507
Date d'inscription : 30/06/2009

Feuille de personnage
Nom: Narym Dal'Kashir
Espèce: vampire
Métier: Mage

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Jeu 29 Avr - 16:07

Une nuit de plus a parcourir les rues d'Ustagh en quête d'une distraction quelconque. Mais comme d'habitude, peu de chose s'égaillait de coeur de Narym. L'inaction avait tendance à le rendre mélancolique et là, il broyait bien du noir, ce qui avait pour conséquence de libérer ses pulsions vampiriques. C'est pour cela qu'il était partit en chasse dans les ruelles malfamés de la ville. Mais il ne trouva pas une proie de choix. Des alcooliques, des prostitués et autres paumés étaient de sortit, mais pas un tueur, coupe-jarret ou tueur en série dans le coin. La justice avait l'air efficace ici, au grand dame de Narym. Alors, il décida de retrouver le confort de sa chambre dans une des auberges de la ville.

En entrant dans la salle commune, une odeur de sueur, de vin et de bière agressa son odorat, lui faisant retrousser le nez. Heureusement, personne ne vit sa grimace sous la protection de sa capuche rabattu sur son visage. Il avança à grands pas vers l'escalier pour rejoindre sa chambre, lorsqu'un homme entièrement vêtu de vert vient à sa rencontre.

- Pardonnez-moi messire de vous importuner ce soir, mais j'ai une importante missive de la reine à vous remettre en main propre.

Le messager royal tandis un petit parchemin cacheté d'un sceau à la cire rouge sang. Narym regarda un instant cet homme et prit le parchemin sans un mot.

- Vous avez remplit votre mission, maintenant vous feriez bien de rentrer au château. A cette heure, les rues ne sont plus très sûr et un accident est si vite arriver.

Le messager fronça les sourcils devant le ton un peu brusque de Narym.

- Ne vous inquiétez pas, je sais parfaitement me défendre.
- Je n'en doute pas un seul instant, dit il avec un léger sourire.

Il se détourna du messager et monta dans sa chambre sans lui accorder un seul regard. Après avoir soigneusement refermer la porte à clé et vérifier que toutes ses affaires étaient bien à leur place, il s'installa confortablement dans un fauteuil, prit une petite flasque qu'il posa sur la table à côté de lui et brisa le sceau du parchemin. L'écriture était petite mais soigneuse et clair. Tout en parcourant les lignes manuscrites, il ouvrit la flasque et en but une gorgée. Le message contenait principalement une convocation au palais pour le matin suivant. A la fin de sa lecture, il plia soigneusement le message et le posa sur la table.

- Enfin le moment est venu. Je vais pouvoir me dérouiller un peu. Finalement, la reine ne s'est pas éteinte comme le voulait la rumeur. C'est une bonne chose.

Le matin suivant, Narym se rendit à la convocation dans des atours dignes de l'évènement. En entrant dans la salle d'audience, il put voir qu'il était plus nombreux qu'il le pensait au début.

*Apparemment, il y a des gens qui pensent pouvoir être d'une quelconque utilité pour la reine. C'est sûr qu'une fourche ou une pelle sera efficace face à un démon. Bien, si ces manants tiennent tellement a mourir, qu'il en soit ainsi.*

Il écouta les allocutions de la reine suivit de celle de dame Arianka, qu'il prit plaisir à entendre sa voix mélodieuse. N'ayant aucune question, il ne perdit pas de temps et sortit de la salle pour récupérer ses affaires et partir. Il profita d'être encore en ville pour allez dans le quartier des alchimistes et acheta 3 bouteilles de sang de Tirelle (+5 pv et +2 pm) pour 1 pièce d'or et 5 pièces d'argent.

Ayant finit ses achats, il sortit d'Ustagh et prit la direction de la forêt d'Ulyar.

***********
M.J.: Argent retiré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpuisort
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 26/03/2010

Feuille de personnage
Nom: Alpuisort
Espèce: humain
Métier: Ranger

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Jeu 29 Avr - 16:28

Alpuisort sourit un peu plus à la référence de son ancien maitre et tuteur. En effet "un peu rustre" était un doux euphémisme, mais son grand coeur et sa sagesse, quand on le connaissais vraiment, compensait cela.
Il s'apprêtait à répondre à la question de Travignan au sujet de ses préférences sur la magie que le grand mage, après une légère hésitation, l'avait mener un peu à l'écart pour lui parler de ce Kogan qui occupait l'esprit d'Alpuisort. Quand Travignan eu finit Alpuisort prit la parole.

"- Almènde n'a donc pas mentit en parlant de vous en de si bons termes Maitre Travignan... Tout d'abord pour ce qui est de la magie, il est vrai que cela m'intéresse grandement mais j'ai aussi une certaine "affaire personnelle" avec elle et qui m'impose de savoir la contrôler... Je suis, par contre, désolé mais je n'ai pas vraiment de préférence. Je suis plutôt curieux et j'aimerai en savoir sur chacune de ces trois sortes. Peut être qu'avec plus de connaissances je serais plus à-même d'en préférer une. C'est en partit pour cela que je viens à vous, peut être pourriez vous au moins m'orienter..."

Alpuisort patienta quelques secondes. Les informations qu'il venait d'avoir sur Kogan ne révélait rien de bien méchant. Qu'il ne soit pas sympathique cela ne le surpris pas. Il avait put reconnaitre le mépris et la légère colère de ceux qui se croient plus important que tout autre. Bien que lors de la conversation qu'il avait surpris, ce Kogan semblais craintif et effrayé par son interlocuteur.

*Une famille qui aspire au pouvoir...*

Peut être que l'autre personne était un membre de la même famille de Kogan, et qu'ils appelaient leur famile " la confrérie"... Non cela ne tenait pas la route, Kogan n'aurait pas appeler son interlocuteur "grand maitre". Les questions et hypothèses se bousculaient dans l'esprit d'Alpuisort mais il cessa tout en se demandant s'il y avait vraiment lieu de s'interroger autant.
Aussitôt l'impression étrange qui lui apparaissait depuis qu'il avait entendu cette conversation refit surface.
Le grand Mage Travignan lui avait demandé pourquoi il s'intéressait à Salek. Si Alpuisort ne pouvait pas faire confiance à Travignan à qui le pourrait-il ? Il se dit qu'il pouvait tout lui dire en toute confiance. Peut être n'y avait-il aucun bien fondé à ses questionnements mais Travignan resterait toujours la meilleure personne pour lui dire.

Ce fut au tour d'Alpuisort de faire signe à Travignan de s'éloigner un peu plus, il baissa légèrement le ton.

"- Hum... Au risque que cela soit gênant je préfère vous en parler car une sorte d'intuition me pousse à me questionner. En arrivant devant la salle d'audience j'ai surpris une conversation tout à fait par hasard. Ce Kogan de Salek parlait avec un autre homme qu'il appelait "Grand Maitre". Par ailleurs j'avoue que, sauf si cet homme est un sorcier, je trouve cela étrange comme nomination. Bref... Kogan disait donc à son Maitre qu'il savait que leur plan avait échoué mais qu'ils espéraient bien récupérer ce qui leur revenait de droit. Ce qui d'ailleurs était légèrement ambigüe quand à savoir à qui cela revenait... D'après ce que j'ai entendu c'est le baron Kogan qui avait une tache à effectuer mais qu'il aurait échoué. Il a alors promis que cela ne se reproduirait pas. Son maitre lui a également indiqué qu'il devrait regagner la confiance d'un certain conseil. L'échec serait dut à un sorcier que Kogan aurait engagé mais, bien qu'il ai échoué, il aurait eu au moins l'utilité de tester les compétences de certaines personnes. Finalement le certain "Maitre" à ordonner à Kogan de ne plus prendre d'initiatives mais de s'en référer à une certaine "Confrérie".

Après quelques instants pour laisser le temps à Travigan de réfléchir à tout cela Alpuisort reprit tout aussi bas.

- Je me pose alors plusieurs questions. Un certain sorcier serait mêlé à l'histoire pour une certaine... Attaque ? Et quelle est cette Confrérie et ce Maitre? Ecoutez Maitre Travignan je parais peut être un peu dramatique et je vois surement du mal là où il n'y a qu'une querelle politique mais cela m'intrigue tout de même... Peut être est-ce dut à mon éloignement de la société pendant tant d'années... Si telle est le cas veuillez d'avance accepter mes excuses mais je préférerai avoir le coeur net quand au bien, ou mal, fondé de mon questionnement..."

Alpuisort attendit alors patiemment d'entendre ce qu'avait à lui dire le grand Mage, non sans une légère inquiétude de s'inquiéter autant pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella
Murmure des Hommes
Murmure des Hommes
avatar

Féminin Nombre de messages : 946
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi, ou ailleurs ^^
Date d'inscription : 17/04/2009

Feuille de personnage
Nom: Bella
Espèce: vampire
Métier: Guerrier

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Dim 2 Mai - 14:05

En retard. Elle était en retard ! Ah bravo ! Vive la réputation qu'elle allait avoir après ça ! Oh, il n'y avait eu aucun problème. Elle avait tout à fait eu le temps de se reposer. Et le messager était bel et bien passé. Il n'y avait même pas eu d'erreur sur le message. Non tout était en ordre. Elle avait juste croisé un vieil ami la veille. Et qui dit vieil ami dit boisson. Ils avaient bu à n'en plus pouvoir toute la soirée. A tel point qu'elle ne se rappelait plus à quel moment elle était retournée dormir dans la foret. Plutôt étrange pour un vampire. Et le matin de leur rassemblement, elle s'était réveillée, comme une fleur, mais qui aurait un mal de tête affreux. Et elle avait complètement oublié qu'elle devait se rendre au palais !

C'était une heure après qu'elle s'en étais rappelé. Et là, elle courrait à une vitesse folle dans la ville pour se rendre au palais. Les humains n'avaient même pas le temps de se rendre compte de sa présence qu'elle n'était plus là. Elle arriva au palais, a peine essoufflée, un des seuls avantages pour elle d'être un vampire, pour entendre la fin de la phrase de Dame Arianka.


"Cette missive vous permettra d'acquérir le carquois que vous désirez auprès de l'artisan de votre choix. Et si l'un d'entre eux tente de vous faire payer quoique ce soit, rappelez lui que les voleurs sont passible de la corde lorsque sa majesté est de bonne humeur."

Bien. On en était au récompenses. Elle allait pouvoir demander ce qu'elle désirait. Espérant ne rien avoir loupé de la conversation précédente, elle s'approcha de Dame Arianka à son tour.

" Hum... Si je puis me permettre... J'ai perdu pendant ce voyage une dague qui m'était très chère et utile et je désirerais en acquérir une nouvelle, même si elle ne remplacera pas la valeur qu'elle avait pour moi. Si cela pouvait être ma récompense, j'en serais ravie. "

Après avoir posé cette question, Bella regarda autours d'elle. Bien. Il ne semblait pas s'être passé grand chose. Et si elle était en retard, il manquait encore Edwin.

*Au moins, je ne suis pas la seule à avoir été absente au début de la réunion...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edwin
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Féminin Nombre de messages : 382
Age : 24
Localisation : Peut être en ligne, peut être pas ....
Date d'inscription : 19/05/2009

Feuille de personnage
Nom: Edwin
Espèce: vampire
Métier: Métamorphe

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Dim 2 Mai - 15:11

Edwin marchait dans les rues de la ville. Il n'avait pas envie d'aller au palais. A vrai dire, il n'était même pas certain de vouloir continuer l'aventure. Rien d'étonnant à cela. Il s'était ennuyé. Ils étaient obligés de marcher à l'allure des humains. Lenteur exaspérante. Sans parler de leur force presque insignifiante ! Insupportable. Pourtant il les aimait bien ces humains... Il faisait l'effort de résister à l'odeur de leur sang, tellement ils lui plaisaient. Une première. Et il n'y avait pas que les humains qu'il appréciait. Elfes, nains, et autres race dont il ne connaissait pas le nom. Tous lui étaient sympathiques. Et surtout les vampires. Dont Bella. Cheveux longs. Yeux marrons. Rire. Bonté de cœur. Tout d'une humaine. Sans les petites choses qui font rager. Sans la lenteur et la faiblesse.

*Je vais peut être y aller finalement...*


Edwin se mit à marcher en direction du palais. Il n'allait tout de même pas se dépêcher, et puis, ça n'était pas si désagréable que ça la lenteur quand il le voulait. Il ne serait peut être pas trop tard. Si ça l'était, tant pis, sinon, tant mieux.

Il fut tout de même libéré d'un grand poids sur le cœur quand il vit que tout le monde était encore là. Il n'avait rien entendu. Tant pis, il verrait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Travignan
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Nom: Travignan
Espèce: humain
Métier: Mage

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Jeu 6 Mai - 11:39

- Bien. Nous verrons cela un peu plus tard. Tu aura tout le temps de voir quel voie aura ta préférence.

Travignan apprécia la discrétion d'Alpuisort et écouta les théories de celui qui sera son futur apprentis, si tout ce passe bien.
Au fil de ses arguments, son visage devint de plus en plus grave. Ce qui fut au départ un simple soupçon devient maintenant plus sérieux. Il porta toute son attention aux paroles d'Alpuisort et une chose était sûr, toutes ces informations lui donneront à réfléchir. Il l'écouta jusqu'au bout en restant silencieux. Même lorsqu'il eu finit, Travignan continuait de réfléchir.

*Si ce jeune homme ne se trompe pas, la confrérie serait de nouveau active. Ce qui n'augure rien de bon. Si jamais ils arrivent à avoir le trône de kyrona ... Mmmhh, tout ceci n'est pas très clair encore et ce n'est ni le moment, ni le lieux pour réfléchir à tout ceci.*

Soudain, Travignan reprit son expression de bonhomie chaleureuse en souriant au jeune apprentis.

- Je comprend que tout ceci t'intrigue mais ce n'est pas très important. Pour le moment, nous avons une mission à remplir pour reine. Allez mon jeune ami ! Viens donc faire un tour dans la tour des mages, que je te montre ton futur foyer.

Il prit le jeune homme par l'épaule, comme un bon camarade, et l'entraina vers la sortie. Ils empruntèrent le couloir principal et après avoir vérifier qu'ils étaient seul, il murmura tout bas.

- Ne te méprend pas Alpuisort sur la gravité de ce que tu as découvert. Tu te doute bien que la salle d'audience est le dernier lieu dans lequel nous pouvons discuter de tous cela. Je suis certain que des espions à la solde de cette confrérie ou à un autre ennemi de la couronne seront ravie de connaitre la suite de cette discussion. Dans la tour, non seulement nous serons à l'abri des oreilles indiscrètes et en plus, nous aurons droit à une coupe de la meilleure hydromel du pays. Ce serait un vrai crime de refuser tu ne trouve pas ?

Il donna une petite tape amicale sur l'épaule de son apprentis en laissant son rire se répercuter sur les murs du couloir. Sur le chemin, Travignan lui montra les différentes boutiques qui pouvaient l'intéresser, tout en lui indiquant celles qui sont tenus par les marchands plus honnêtes que les autres. Ils mirent qu'une vingtaine de minutes pour arriver à la tour des mages. Là, Travignan invita Alpuisort a entrer dans un petit bureau dont un escalier y menait au troisième étage. L'office possédait une décoration assez sobre et plutôt bien ensoleillé, ce qui explique pourquoi les quatre murs étaient couvert de livres. Travignan débarrassa le bureau de ses livres en les empilant sur le sol et sortit deux gobelets en métal ainsi qu'une bouteille contenant un liquide ambré.

- Je t'en pris Alpuisort. Fais toi un peu de place et assis toi.

Il ouvrit la bouteille et versa une rasade de son contenu dans les deux gobelets.

- Tout d'abord, je t'assure que, si tu as raison, ce n'est pas une simple querelle politique. Ce serai trop miraculeux si ce n'était que cela. Mais d'abord, est ce que tu connais une confrérie qui s'appelle la confrérie de la pierre de sang ?

Il but une longue gorgée d'alcool avant de reporter son attention sur le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame Arianka
Soupir des Nains
Soupir des Nains
avatar

Féminin Nombre de messages : 1593
Localisation : Au Palais de Kyrona
Date d'inscription : 19/01/2009

Feuille de personnage
Nom: Arianka
Espèce: loup garou
Métier: Alchimiste

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Jeu 6 Mai - 12:02

Dame Arianka regardait des papiers que lui apporté un page du château. Des rapports des missions de reconnaissance qui n'apportaient rien de bons.

*Encore des mesures à prendre et des soucis à régler. *


Mais une jeune femme au teint pâle et tout de noir vêtu interrompit ses réflexions. Son esprit était tellement occupé par les dernières informations dont elle avait prit connaissance qu'elle ne comprit pas tout de suite de quoi parlait la jeune femme.

- Ah je vois. Vous venez pour la récompense.
Je suis désolée que vous ayez perdu votre bien, mais hélas, ce sont des choses qui arrivent.


Dame Arianka sortit une petite feuille de parchemin et commença à écrire les même recommandations que pour ses collègues.

- Tenez, prenez ceci.

Elle lui tendit le parchemin qu'elle venait juste de signer.

- Avec ce parchemin, rendez vous auprès de l'artisan de votre choix et prenez l'article de votre choix, en dehors des articles magiques. Ce mandat payera votre dague et le marchant ne devrait pas vous demandez de payez quoique ce soit. Mise à part, si vous choisissez un article magique.
Je vous souhaite bon courage pour la suite et encore merci pour votre intervention.


Dame Arianka venait de voir un des barons qui l'évitait depuis un petit moment. Mais cette fois, elle escomptait bien mettre la main sur lui.

- Veuillez m'excuser Demoiselle. Je vois un "ami" que je n'ai pas vu depuis trop longtemps.

D'une main, elle attrapa le coin de sa robe et avança rapidement sur le baron Tocas, qui n'avait toujours pas payez l'impôt sur les terres. Elle fondit sur lui, tel un rapace sur sa proie. Une chose est sûr, ce baron ne pourra échapper plus longtemps à l'impôt. Dame Arianka s'en assurerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpuisort
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 26/03/2010

Feuille de personnage
Nom: Alpuisort
Espèce: humain
Métier: Ranger

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Jeu 6 Mai - 21:57


Au vue des premières paroles de Travignan, Alpuisort cru que ses craintes, de s'inquiéter pour rien, c'était bien réalisées. Il n'en était pourtant pas tout à fait sur en voyant l'expression sérieuse pleine de concentration qu'avait afficher le Mage. Mais le sourire qu'il lui fit juste après était très engagent. Tout comme l'était l'attitude du puissant Mage envers lui. C'est ainsi, que malgré sa légère déconcertassions, il le suivi bien volontiers, affichant également un léger sourire. Lorsque Travignan lui murmura qu'il ne c'était pas inquiété pour rien, au point de s'écarter totalement de la salle d'audience pour approfondir le sujet, Alpuisort se concentra, l'affaire avait l'air vraiment sérieuse. Heureusement la bonne humeur de Travignan avait le don de dédramatiser tout cela, ce qu'apprécia grandement Alpuisort.
Il suivit donc le Maitre jusqu’à son bureaux dans la tour des mages. Il se permit de contempler le nombre impressionnant de livres qui y étaient entassé. Puis comme lui demanda Travignan, il saisit plusieurs volumes posés sur la chaise en face du Mage, les posas délicatement au sol et s'assit après avoir déposer son bâton contre le bureaux. Son arme magique étant plus éloignée, la sensation de picotement qu'il avait dans le corps que lui envoyait l'arme pour lui signaler la forte présence magique, qui n'était autre que Travignan, s'atténua légèrement.

La question du Mage éveilla quelques souvenir dans l'esprit d'Alpuisort. En attendant d'avoir les idées bien au clair et de rassembler ses souvenirs il suivit le geste de Travignan et but une gorgée de l'alcool qui lui avait était offert. Peu habitué à boire il sentit très bien le liquide le réchauffer au fur et à mesure qu'il descendait dans son œsophage. Le gout restait néanmoins assez appréciable.

Alpuisort reposa son gobelet et répondit à la question qui lui avait était posée.

"- J'ai effectivement déjà lut quelque chose au sujet de cette confrérie. Le volume en question s'intitulait "L'histoire de la magie". Il y ai cité l'existence d'une secte appelée "La Confrérie de la pierre de Sang". Elle aurait été crée il y a plus d'un millénaire ou deux, le livre n'était pas très clair sur ce point. Ses membres seraient liés par un pacte de magie noire. Cette confrérie se serait infiltrée dans toutes les couches de la société et dans tous les peuples. Son importance aurait, toujours d'après le livre, grandit lors du règne du roi Varag. Certaine rumeur rapporterait même que le roi en aurait lui même était un membre. Il était préciser également qu'il était difficile de débusquer ses membres car ils serait maître dans l'art du secret. De plus leurs méthodes de recrutement serait secrète, ce qui expliquerait le fait que personne encore n'ai réussit à les infiltrer ou alors que personne n'ai réussi à y rester vivant. "

Alpuisort s'arrêta quelques instants. Puisque Travignan avait poser une question au sujet de cette secte, les information du livres paraissaient plausibles. Ce qui entama une démarche de réflexion dans l'esprit d'Alpuisort. Il posa alors ses question à voix haute, partagent sa réflexion avec Travignan.

"- Cette secte existerait-elle réellement? Et de plus serait-elle toujours active aujourd'hui?... Mais si tout ce qui est dit au sujet de cette secte est bien réelle une vrai menace existe. Une confrérie de magie noir dans chaque couche de la société..."

Etant en train de réfléchir Alpuisort avait poser sa tète sur ses deux mains qu'il avait jointes et c'était légèrement avachit. Il se redressa alors soudainement lorsqu'il fit ce rapprochement :

"- Une confrérie ! Est ce que vous pensais que la confrérie dont parlais Kogan serait cette confrérie ?"
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Travignan
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Nom: Travignan
Espèce: humain
Métier: Mage

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Ven 7 Mai - 22:52

Travignan reposa son verre et souriait en entendant le raisonnement de son apprentis.

*Finalement, je pense pouvoir en faire quelque chose de ce petit.*

- Touché ! La confrérie de la pierre de sang existe bien, malheureusement. C'est une des plus anciennes qui ai résisté au temps. Et comme tu l'as si bien dit, le fait qu'ils ont infiltrés plusieurs couche de la société les rends plus redoutable et difficile à trouver. Lorsque Varag arriva au pouvoir, je le soupçonnais d'en faire partie, mais je n'en étais pas sûr à l'époque. Mais lorsque son obsession pour l'orbe est devenu incontrôlable, il était trop tard.

Il se reversa un verre, revivant cet époque. Si il avait été plus perspicace, il aurait pu changer tout ça. Mais maintenant, ça ne compte plus.


- Tu me parlais d'un "conseil" lorsque tu m'as raconté ce que tu avais entendu. Sache que cette confrérie est dirigé par un conseil de 5 personnes, qu'on appelle Maître. Bien entendu, le Grand Maître dirige le conseil. Quand a savoir qui fait quoi et comment, ça reste un mystère. Mais laissons l'histoire de côté pour le moment.

Le vieux mage se redressa et posa ses bras sur le bureau en croisant ses mains.

- Si je me base sur ce que tu m'as raconté et ce que ce mage à bien voulu me révéler. Nous avons un sérieux problème. Je pense que le fameux mage que Kogan avait engagé est celui qui nous avait attaqué à Tronon. Et si le Grand Maître a voulu tester les compétences des aventuriers qui sont venu à ma rescousse, on peut s'attendre à d'autres interventions de leurs parts.

Par ailleurs, tu as eu une sacrée chance que le Grand Maître ne t'ai pas remarqué. On raconte que peu de personne qui l'ai croisé reste en vie. Tu as pu voir son visage ou quelque chose qui puisse nous donner un indice de qui ça peut être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpuisort
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 26/03/2010

Feuille de personnage
Nom: Alpuisort
Espèce: humain
Métier: Ranger

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Sam 8 Mai - 0:28

Alpuisort avait vu juste mais surement aurait-il préféré avoir tort car tout cela avait l'air de ne rien présager de bon... Alpuisort remarqua la légère lueur dans les yeux de Travignan, seul signe extérieur d'un regard nostalgique et triste vers un passé des plus sombres.

"-Maitre je ne pense pas qu'il aurait était possible pour qui que se soit de croire réellement au fait qu'un noble roi puissant avoir un quelconque lien avec la magie noir, et donc encore moins avec une telle confrérie...."

Alpuisort avait parlé plus doucement, comme pour faire une confidence. Il savait à quel point l'on pouvait être hanté par les spectres du passé et de cette fameuse tirade " et si j'avais sut...". Se concentrant sur le reste de ce que lui avait apprit Travignan et pour se donner une contenance, Alpuisort but une gorgée de son hydromel. Il posa ensuite son gobelet et se remis dans sa posture de réflexion, le menton reposant sur ses deux mains jointes. Il répondit alors à la question du Mage, mais d'un air quelque peu pensif car ce que lui avait dit Travignan lui avait fait pensé à certaines choses.

"-Non malheureusement la seule chose que je connaisse de cet homme est le son de sa voix..."

Il redressa la tête, regardant en face Travignan, et d'un ton bien sérieux pour Alpuisort, lui dit.

"-Maitre, vous venez bien de souligner la chance que j'eu de ne pas me faire tuer alors que j'étais dans les parage de ce Mage, Grand Mage d'une Confrérie de Magie Noir ayant un très lourd passé et exceptionnellement douée dans l‘art du secret, et plus encore, que ce puissant Mage ne m'ai même pas remarqué... De plus cet homme aurait déjà monté tout un plan pour tester les autres aventuriers venant en aide à la Reine... Je me demande donc...."

Instinctivement Alpuisort se rapprocha de Travignan et baissa la voix, non pas d'une certaine crainte, car il n'en avait pas réellement et la présence bienveillante de Travignan aurait suffit à mettre n’importe qui à l'aise, mais par réelle soucis de discrétion.

"-Hé bien ça me parait bien étrange qu'un si puissant Mage, qui se donne la peine de connaitre toutes les personnes venant en aide à la Reine, ne me remarque pas alors qu'il tenait une conversation sérieuse et plutôt confidentielle au sujet de la Confrérie et des ses actes. C'est pourquoi je me demande si ce ne serait pas comme une sorte de test... Et s'il m'avait en remarqué mais fait comme si de rien n'était ?"

Alpuisort réfléchit quelques instants à ce que voudrait dire un tel acte et continua.

"-Peut être que je me méprends totalement et ai réellement une vraie chance, mais si cela s'avère exact on peut voir les avantages qu'il pourrait en tirer. Il aurait une indication de mon comportement, voir si je suis du genre à laisser totalement couler ce genre de conversation ou si je suis plutôt du genre fouineur... De plus puisque je ne connais aucun membre du groupe, ces paroles inquiétantes auraient put m'amener à me méfier de tous les autres. Diviser pour vaincre plus facilement... Je n'irais pas jusqu'à dire que ce Mage aurait put tout inventer car son interlocuteur, Kogan, n'avait pas de moyen de savoir que j'étais dans les parages et tout, dans les intonations de sa voix par exemple, montrait qu'il parlait sérieusement. De plus en présence de son Grand Maitre, Kogan n'aurait pas eu lieu de se méfiait et pouvait parler librement."

Alpuisort trouva soudainement tout cela très confus et bien complexe, il but une autre gorgée d'hydromel, plus grande que les autres, et s'assit au fond de son siège. Il émit un léger soupir et se mit à sourire.

"-Je me suis un peu perdu... que pensez vous de tout cela ? Et d'ailleurs, que faire si je n'ai rien d'autre qu'un certain timbre de voix comme indice?"
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Travignan
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Nom: Travignan
Espèce: humain
Métier: Mage

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Sam 15 Mai - 13:17

Un sourire ironique étira les lèvres du mage en entendant les paroles de soutient de son jeune apprenti et sa voix devient plus dur à ce moment là.

- Ne te méprend pas Alpuisort. Tu n'as peut pas connu le roi Varag, mais je puis t'assurer qu'il n'avait rien de noble. Bref ! Connaitre la voix de ce Grand maître est toujours mieux que rien.

Travignan réfléchit à la théorie que lui exposa Alpuisort.

- En effet, cet échange verbal dans le couloir du palais pourrait bien être un stratagème. Et concernant l'authenticité des paroles de Kogan, je n'en doute pas. Si jamais il lui prenait de mentir au Grand maître, il doit s'attendre à des conséquences fort désagréables.

Il fit une petite pause en regardant son verre vide, continuant à réfléchir.

- Après tout, comme tu l'as bien souligner: "diviser pour mieux régner" est une stratégie qui fonctionne très bien. Mais l'appliquer sur une seule personne, c'est n'est pas vraiment efficace. Ou alors, ça cachait autre chose. A ce stade, je ne pourrais que faire des spéculations. Ce qui nous aideraient probablement pas beaucoup.

Nous n'avons pas assez d'information pour allez plus loin. Bien entendu, le mieux serai de réussir à mettre la main sur un des membres de cette confrérie et qu'il soit encore en vie pour l'interroger. Mais ce ne sera pas facile.

En tout cas, Travignan était ravie de voir qu'Alpuisort s'investissait dans cet épineux problème. Il pouvait entendre les rouages de son cerveau quand il échafaudait ses théories.

*Il va finir par prendre goût à la politique à ce train là et il prendra bientôt ma place. Bah la retraite n'est pas si mal après tout.*

Quelqu'un frappa discrètement à la porte. Rapidement et d'un mouvement ample, Travignan fit disparaitre les verres et la bouteille bien entamé d'hydromel sur le bureau Et il fit signe à Alpuisort de garder le silence sur cette petite incartade du règlement.

- Entrez, entrez !

Un jeune homme de 16 ans, portant des chausses brunes et une livrée verte entrant timidement dans la pièce. Il s'arrêta au bout de trois pas en voyant que le mage n'était pas seul et semblait embêter.

- Veuillez m'excuser de vous déranger Maître Travignan. Il y a un message pour vous.

Il s'approcha du bureau et déposa un papier plié en deux devant le mage.

- Merci bien Marcus. Tu peux retourner à tes leçons maintenant.
Ah ! Et n'oublie pas de fermer la porte cette fois.


Le jeune Marcus fut surprit en entendant le mage prononcer son nom, car s'était la première fois qu'il le voyait. Du moins, c'est ce qu'il croyait. Il s'inclina légèrement, fit demi tour et referma doucement la porte derrière lui en fronçant les sourcils pour se souvenir s'il avait déjà rencontrer ou non le mage Travignan.

Travignan rigola doucement en voyant la tête de cet élève.

- Je vois qu'il ne s'en ai pas encore bien remit. Il y a deux jours, Marcus a reçu un chaudron de cuivre sur la tête pendant un cour de lévitation. Par accident bien sûr, et il a eu de la chance car c'était un petit chaudron. Mais ce sont les risques du métier.
Bien, voyons ce message.


Il ouvrit le pli et lu les quatres lignes qu'il contenait. Le message fit rire Travignan. Il aurait dû s'en douter que Dame Arianka veillait à ce qu'il n'oublie pas son départ.

- Bien, apparemment nous sommes en retard pour la petite mission que notre chère reine nous a confié. Il parait que nous sommes attendu au pont de la cascade d'Hydrona par des aventuriers volontaires.
Nous ferons bien d'y aller sinon, connaissant cette chère Arianka, elle serait bien capable de nous envoyez la garde pour nous "escorter" jusqu'au pont.


Travignan prit une feuille de papier, une plume et commença a rédiger un mot à l'attention d'un de ses collègues. Il plia la feuille en quatre puis se leva et prit un sac de toile grise au fond de la pièce, qu'il passa en bandoulière sur son épaule avant de se retourner vers son élève.

- Dis moi Alpuisort, tu as des affaires apprendre ou peut on partir directement ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpuisort
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 26/03/2010

Feuille de personnage
Nom: Alpuisort
Espèce: humain
Métier: Ranger

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Mar 18 Mai - 19:48


Alpuisort acquiesça aux paroles de Travignan, en effet il n'avait que peu d'informations et commencer à spéculer serait prématuré... Alpuisort se dit qu'il devrait calmer toutes ses idées, en attendant d'avoir plus d'informations. Car si sa curiosité avait été piquée au vif par toute cette histoire il devait calmer son impatience car une affaire importante se cacher peut être là-dessous. C'était son problème il voulait tout savoir au plus vite. Mais cette fois il faudrait attendre d'autres indices pour en savoir plus, attendre pour savoir ce qu'il se passait. Surtout qu'une mission lui avait été donné, comme aux autres, par la reine. Sans cela il aurait sans doute tenter d'en savoir plus sur Kogan, car c'était lui l'arbre qui cachait la foret. Peut être à son retour... Mais il fallait d'abord devoir résoudre le mystère des hurlements.

Alors qu'Alpuisort allait prendre la parole pour montrer son accord envers Travignan quelqu'un frappa à la porte.
Aussitôt, Travignan fit disparaitre les verres et la bouteille. Ce n'était pas la première démonstration de magie auquel assistait Alpuisort, mais jamais il n'avait sentit avec quelle facilité Travignan avait semblé faire cela. Alpuisort compris qu'il devait garder le silence et pour le montrer à Travignan, lui fit un rapide clin d'œil. Il se dit aussitôt que cela ne se faisait peut être pas face à un si grand Mage, mais Travignan avait un tel art de le mettre à l'aise.

Il se retourna alors pour saluer le nouvel arrivant.

Après qu'il soit sortit, Travignan se mit à rire. Alpuisort lui lança alors un regard interrogateur auquel il répondit en expliquant le sujet de son hilarité. Alpuisort eu alors la pensée furtive qu'être l'Apprenti de Travignan ne devait pas être de tout repos. Mais il en avait déjà bavé avec Almènde.
Alpuisort en se levant et en prenant son bâton répondit enfin à la question du Maitre Mage:

"- Hé bien le principal est sur moi, cependant j'ai laissé à la bibliothèque ma sacoche. Elle contient quelques vêtements mais surtout certain texte que j'ai recopié pour pouvoir les étudier. Si cela ne vous dérange pas il faudrait juste que j'aille la chercher et je serais prêt à partir directement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Travignan
Silence des Vampires
Silence des Vampires
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Nom: Travignan
Espèce: humain
Métier: Mage

MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   Sam 12 Juin - 19:09

- Très bien. File donc la chercher. Moi, je vais faire préparer des chevaux en attendant. Nous irons plus vite comme ça.

Travignan se leva et alla près d'une des étagères dans le coin de la pièce, ouvrit un tiroir et sortit un sac de cuir qui avait déjà bien servit. Le mage passa la lanière du sac en bandoulière, prit son bâton qui reposait sur sa droite et attrapa son
chapeau.

- Retrouve moi en bas, devant la tour. Je t'y attendrais avec les chevaux, mais dépêche toi Alpuisort.
Nous ne sommes pas en avance.


Le mage enfonça son chapeau sur son crâne et ouvrit grand la porte. Certains que son apprenti le suivrait, il sortit de la pièce à grand pas et commença à descendre des escaliers menant à la sortie. Cependant, le mage ne prit pas le même chemin pour l'aller. Entendant les pas de son apprenti derrière lui, continua sa descente. Mais sur le palier du 4 ème étages, Travignan s'arrêta et attendit qu'Alpuisort le rejoingne.

- Tu trouvera la bibliothèque au bout de ce couloir. Dépêche toi, car je ne t'attendrais pas éternellement mon garçon !

Voyant qu'Alpuisort avait comprit, Travignan fit demi-tour et descendit d'un bon pas la suite des escaliers. En chemin, il croisa quelques confrères qu'il salua rapidement de la tête. Arrivé en bas, il attrapa un garçon d'écurie et lui demanda de sceller deux chevaux. Le garçon d'écurie ne devait pas avoir plus de 14 ans et détalla comme un lapin lorsque le mage le libéra. En attendant qu'on lui amène les chevaux, il en profita pour savourer un petit moment de calme et regarda deux tourterelles qui faisaient un ballet nuptial juste au-dessus de la tour des mages.
Lorsque brusquement, les deux volatiles se séparèrent et se rapprochèrent ensuite à toute vitesse bec et serres dehors.
Des plumes volèrent durant ce bref et court combat qui, heureusement, ne fit aucun mort, ni blesser. Les tourterelles s'étant séparer, le ciel retrouva son calme habituel.

Travignan médita quelques instants sur ce qu'il venait de voir. Un comportement des plus étranges lorsque l'on savait que ces animaux étaient réputés pour leur fidélité. Ce pourrait il que cela soit un présage ? Si c'est effectivement le cas,
cela n'augurait rien de bon.

*****
H.J.: Je te propose de continuer dans la forêt d'Ulyar pour rejoindre les autres Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quête principale - chap 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quête principale - chap 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chap. 8 – Hiérarchie interne
» Volume II Livre 6 Chap 8 - Vendredi 20/08 - 21h30 - Validé
» Chap. 3 - Blasons, Scels et Ornements
» Chap. 5 - Justice héraldique
» Chap. 4 - Droits et devoirs des nobles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes Perdus :: Üstagh :: Palais d'Üstagh-
Sauter vers: